Roi de France et de Navarre

Le titre de roi de France et de Navarre est un double titre royal que portèrent les rois de France et les rois de Navarre pendant deux siècles, à compter d'Henri IV de France (qui était aussi Henri III de Navarre), jusqu'à la prise du titre de roi des Français par Louis XVI de France en 1789.

Le titre de roi de France et de Navarre fut repris de 1814 à 1830 par Louis XVIII de France puis Charles X de France, sans que la Navarre retrouve son indépendance, perdue lors de son incorporation dans le département français des Pyrénées-Atlantiques en 1790.

Le titre conjoint date d'Henri IV de France, quoique cinq[1] rois capétiens de France aient été aussi rois de Navarre pendant quarante-trois ans et demi, à compter de Philippe IV de France[2].

L'armorial d'Henri IV de France et de ses descendants comportait donc une partie liée à la Navarre, reflétant ce titre.

Il s'agit d'un titre plus partiel que complet concernant la Navarre, dont une partie, la Haute-Navarre, fut conquise par l'Aragon puis donc intégrée dans l'Espagne durant le règne de la reine Catherine de Navarre, à qui il ne resta plus que la Basse-Navarre.

Notes et références

  1. Philippe IV de France (Philippe Ier de Navarre de 1284 à 1305), Louis X de France (Louis Ier de Navarre de 1305 à 1316), Jean Ier de France (Jean Ier de Navarre en 1316), Philippe V de France (Philippe II de Navarre de 1316 à 1322) et Charles IV de France (Charles Ier de Navarre de 1322 à 1328).
  2. voir Liste des rois de Navarre#Dynastie capétienne.

Voir aussi


Modèle:Maison capétienne de Bourbon