Régence du Mexique

José Isidro Yañez

La Régence mexicaine fut une période transitoire dans l'histoire de la monarchie mexicaine durant laquelle une personnalité pouvant éventuellement, mais pas nécessairement, appartenir à la famille royale, exerce le pouvoir au nom du monarque en titre, trop jeune, absent, incapable de gouverner par lui-même ou ne pouvant assumer ses fonctions de roi. La première régence mexicaine s'attribua le droit de nommer un empereur indépendant de l'Espagne, mais le , des soldats et une foule nombreuse lui demandent de se proclamer empereur du Mexique sous le nom d'Augustin Ier. Il y consent et, le lendemain, par 67 voix contre 15 le Congrès mexicain entérine ce choix. La couronne est déclarée héréditaire. Une cérémonie du sacre est organisée et, en août, l'ordre de Guadalupe est institué.

Enfin pendant la troisième régence mexicaine, une délégation mexicaine conduits par José María Gutiérrez Estrada et le gouvernement conservateur du Mexique se rend à Miramar, la résidence de l'archiduc Maximilien, pour lui demander de devenir empereur du Mexique. Il pose comme condition l'organisation d'un plébiscite lui apportant le soutien du peuple mexicain. [1][2][3][4][5]

Manuel de Heras Soto
Antonio Pérez Martínez y Robles

Gouvernement

Première Régence (1821-1822)

Deuxième Régence (1822-1822)

Troisième Régence (1863-1867)

Notes et références

  1. « 24 de agosto de 1821. Se firman los tratados de Córdoba », Gobierno Federal (consulté le 12 septembre 2010)
  2. « La Transición del Imperio a la Republica (1821-1823) », Estudios de Historia Moderna y Contemporánea de México (consulté le 12 septembre 2010)
  3. « 31 de marzo de 1823. », Gobierno Federal (consulté le 5 octobre 2010)
  4. INEHRM Secretaría de Gobernación
  5. « El Viajero en México (Pág. 30) », CDigital (consulté le 12 septembre 2010)

Bibliographie

  • (es) Lucas Alamán, Historia de México desde los primeros movimientos que prepararon su independencia en 1808 hasta la época presente, México D.F., Fondo de Cultura Económica,
  • (es) Carmen Blázquez Domínguez, Veracruz, una historia compartida, Gobierno del Estado de Veracruz, Instituto Veracruzano de Cultura, , 369 p. (ISBN 968-6173-60-9)
  • (es) Francisco Bulnes, La guerra de Independencia, México D.F.,
  • (es) Carlos María de Bustamante, Cuadro histórico de la Revolución mexicana, México D.F., INEHRM, (réimpr. 1985)
  • (es) Luis Garfias Magana, Guerrilleros de México: Personajes famosos y sus hazanas, desde la Independencia hasta le Revolución mexicana, México D.F., Panorama, , 138 p.
  • Alexander Von Humboldt, Essai politique sur le royaume de la Nouvelle-Espagne, Paris,
  • (es) Luis Pazos, Historia sinóptica de México de los Olmecas a Salinas, México D.F., Diana, , 165 p. (ISBN 968-13-2560-5)
  • (es) Guillermo Prieto, Memorias de mis tiempos, Editorial Pátria, (réimpr. 1906)
  • Vicente Rivas Palacio (coord.), Julio Zárate, México a través de los siglos, vol. III : La guerra de independencia (1808 - 1821), México D.F., Cumbre, (réimpr. 1970)
  • Vicente Rivas Palacio (coord.), Juan de Dios Arias, Enrique de Olavarría y Ferrari, México a través de los siglos, vol. IV : México independiente (1821 - 1855), México D.F., Cumbre, (réimpr. 1970)
  • Alejandro Villaseñor y Villaseñor, Biografías de los héroes y caudillos de la Independencia, México D.F., Editorial del Valle de México, (réimpr. 2004) (ISBN 968-6406-55-7).

Voir aussi

Liens externes