Gigue (danse)

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Gigue.

La gigue est une danse rapide ou très rapide, d'origine probablement anglaise (jig). Elle est de rythme binaire ou ternaire (dans ce cas en triolets ou notes pointées).

Chronologiquement, c'est la dernière danse à être intégrée comme élément de base de la suite baroque. Elle se joue en principe en dernier lieu, après la sarabande, mais avec la possibilité d'intercaler entre elles certaines danses optionnelles, telles que menuet, gavotte, bourrée, passepied, rigaudon, farandole, etc.

Lorsqu'elle n'est pas la dernière danse de la suite, elle précède le plus souvent une chaconne ou une passacaille.

La gigue est également une des trois principales danses irlandaises et c'est aussi une danse traditionnelle québécoise. Elle est très présente dans tout le répertoire nord-américain (Gilles Vigneault, par exemple, l'a fréquemment employée). Son rythme soutenu s'adapte bien au répertoire pop et aux goûts musicaux actuels (par ex. la Jig of Life de Kate Bush, dans son album Hounds of Love).

En Belgique, la chapelloise peut aussi s'appeler gigue.