Duchés saxons

Les duchés saxons ont succédé, au XVIe siècle, au landgraviat de Thuringe.

Le 1er janvier 1249, l’office de landgrave de Thuringe est conféré, par l’Empereur germanique, au prince Henri de Saxe.

Formation du duché de Saxe

En 1485, les 2 fils de Friedrich II, Electeur de Saxe se partagent les territoires acquis au fil des siècles: le premier, Ernst, Electeur de Saxe, prend la Thuringe, Magdeburg et la Saxe, le second, Albrecht, Margrave de Meissen, prend Meissen ; de ces deux princes descendront les deux branches de la Maison de Saxe, ou Maison de Wettin :

- la première branche donnera les familles Saxe-Weimar, de Saxe-Altenbourg, Saxe-Eisenach, Saxe-Meiningen, Saxe-Saalfeld, de Saxe-Hildburghausen, de Saxe-Cobourg-Gotha ;

- la seconde branche donnera les Electeurs puis Rois de Saxe, et les familles de Saxe-Weissenfels, de Saxe-Merseburg et de Saxe Zeitz.

Partages successifs

En 1554, les territoires qui restaient à la branche Ernestine furent divisés en 5 Etats: Saxe-Weimar, Saxe-Gotha, Saxe-Altenbourg, Saxe-Poesneck et Franconie, qui furent ensuite réunis en 1566 sous l’égide des duchés de Saxe-Weimar et Saxe-Cobourg ; ces deux duchés furent finalement, en 1567, placés sous le seul gouvernement de Johann Wilhelm de Saxe (1530-1573).

Ses neveux Johann Kasimir (1564-1633) et Johann Ernst (1566-1638) firent un partage en 1572 et furent les fondateurs des lignes de Saxe-Cobourg et de Saxe-Eisenach.

La ligne de Saxe-Weimar, issue de Johann Wilhelm se scinda en 1603 en lignes de Weimar aînée, d'Altenbourg et de Weimar cadette.

La ligne de Saxe-Cobourg s'éteignit en 1603, celle de Saxe-Eisenach en 1638 et celle de Saxe-Altenbourg en 1672 :

Prééminence des duchés de Saxe-Weimar et Saxe-Gotha

Les duchés de Saxe-Gotha de Saxe-Eisenach échurent en 1640 à la ligne de Weimar, formant ainsi les lignes de Saxe-Weimar, Saxe-Eisenach et de Saxe-Gotha :

- la lignée Saxe-Eisenach s'éteignit en 1644 : le duché de Saxe-Eisenach fut alors partagé entre les lignes Saxe-Weimar et Saxe-Gotha ;

- en 1672, l'extinction de la lignée de Saxe-Altenbourg entraîne l'attribution de ses territoires à la lignée Saxe-Gotha, formant ainsi le duché de Saxe-Gotha-Altenbourg. La ligne de Gotha se scindera, en 1680, en sept branches différentes : Saxe-Gotha, Saxe-Cobourg, Saxe-Meiningen, Saxe-Roemhild, Saxe-Eisenberg, Saxe-Hildburghausen et Saxe-Saalfeld;

- la ligne de Saxe-Weimar se partagea en 1672 entre les branches de Weimar, d'Eisenach et d'Iena : les deux dernières s'étant éteintes en 1690 et 1741, la branche de Weimar réunit leurs territoires en un seul grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach.

En 1710, les branches de Saxe-Cobourg, Saxe-Hildburghausen et Saxe-Saalfeld s'étant éteintes, leurs possessions furent partagées entre les quatre autres branches. A la fin du XVIIIe demeuraient donc cinq grands duchés saxons :

Partage de 1825

En 1825, la branche de Saxe-Gotha-Altenbourg s'éteignit.

Un nouveau partage eut alors lieu, aux termes duquel Frédéric Ier de Saxe-Hildburghausen abandonna son duché à Bernard IV de Saxe-Meiningen - qui constitua ainsi un duché de Saxe-Meiningen-Hildburghausen - en échange de la reconstitution, à son profit, du duché de Saxe-Altenbourg tandis que le duché de Saxe-Gotha était joint au duché de Saxe-Cobourg, pour former le duché de Saxe-Cobourg-Gotha.

Disparition

En novembre 1918, la défaite allemande conduisit à la chute des principautés saxones ; les duchés saxons devinrent alors des États libres, incorporés en 1920 au land de Thuringe.

Voir aussi